Roberto Casini, PDG du groupe, nous donne un aperçu de l’entrée des Bouchages Delage à Tapì

tapigroup 28 septembre 2020 0

Voici la situation actuelle et notre vision pour l’avenir

Après plus d’un an de rencontres en France et en Italie, nous avons le plaisir de vous annoncer l’intégration des Bouchages Delage dans le groupe Tapì.

Reconnu comme le leader de la production de bouchons pour les boissons alcoolisées haut de gamme et partenaire des plus grands producteurs de Cognac et d’autres spiritueux au niveau mondial, il y avait de nombreuses acteurs intéressés, y compris certains grands groupes multinationaux qui opèrent dans le secteur du bouchage. Pour cette raison, nous pouvons dire que nous sommes non seulement heureux de les avoir choisis comme partenaires, mais aussi qu’ils nous aient choisis, compte tenu des autres collaborateurs potentiels convaincants.

En unissant Tapì et Delage en un seul groupe, nous renforcerons notre activité.

L’association franco-italienne a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme des deux côtés. Et pour cette raison, je considère le Groupe Tapì-Delage comme la combinaison de valeurs communes issues de leurs compétences respectives, plutôt que comme une acquisition réelle. Pour moi, c’est une source de fierté de constater qu’il existe déjà un engagement fort et une volonté de partager les synergies et les compétences entre les personnes des deux organisations.

Les Bouchages Delage est une organisation dotée de grandes compétences et de savoir-faire sur notre marché de référence. Nous vendons tous deux des produits de haute qualité avec des offres commerciales complémentaires et des gammes de produits qui s’intègrent bien.

Le savoir-faire spécialisé sur les matériaux plastiques et aluminium ainsi que la fourniture et la production de bois de Tapì sont intégrés aux phases de production de Delage pour les plastiques métallisés et le travail des métaux, tout comme leur connaissance approfondie du liège.

Ainsi, aujourd’hui, nous sommes devenus le groupe avec le portefeuille le plus complet disponible sur le marché des bouchons, axé sur les spiritueux premium et super premium.

Les deux marques – Tapì et Les Bouchages Delage – ont toujours été associées à une technologie de pointe et à une recherche approfondie en design. Et ils peuvent espérer atteindre une excellente position sur le marché, quant à la réputation et la force de marque, à l’international.

Plus précisément, la marque Tapì a toujours été reconnue pour son design et son innovation, tandis que la marque Delage occupe une position traditionnelle, avec un accent clair mis sur le développement de produits de qualité supérieure.

Je suis certain qu’en unissant Tapì et Delage en un seul groupe, nous renforcerons nos objectifs opérationnels et de marché. D’une part, cette union conduit à la consolidation des deux marques sur les marchés où elles opèrent. Et d’autre part, nous pouvons gagner de nouveaux marchés en faisant converger le point de rencontre entre la demande et l’offre de la manière la plus holistique et la plus efficace.

Cet article apparaît dans notre magazine imprimé, TapInk.

Demandez le vôtre pour vous tenir au courant du monde de Tapì.

Place à NEOS, la nouvelle technologie Tapì pour réduire l’empreinte carbone de ses produits

tapigroup 24 septembre 2020 0

NEOS est la technologie innovante de Tapì capable de réduire l’empreinte carbone des produits, dans ce cas précis des bouchons dédiés au marché des boissons, grâce à l’utilisation de polymères dérivés de sources renouvelables.

À la base de NEOS, on trouve une recherche constante de nouveaux matériaux capables d’éliminer complètement l’utilisation de sources de pétrole, laissant la place à des matières premières provenant de sources écoresponsables, avec les mêmes performances et la même adéquation dans le domaine alimentaire.

Grâce à l’utilisation de la technologie NEOS, il est possible de maintenir inchangées les performances et l’esthétique de toutes les créations de Tapì, en favorisant l’utilisation de matières premières générées par des sources renouvelables et en agissant sur leur origine sans affecter en aucune façon les performances techniques.

La technologie NEOS fait partie intégrante du projet de Tapì « LEI – Low Environmental Impact », un acronyme qui définit la mission de Tapì : contribuer à réduire l’impact environnemental, en prenant soin de notre planète.

La durabilité est au cœur des valeurs et de la stratégie de Tapì depuis des années : avec NEOS, nous nous engageons jour après jour à créer des systèmes de fermeture qui préservent l’environnement, réduisent les déchets et augmentent l’efficacité.

 

Téléchargez le communiqué de presse

La conception d’emballage pour éviter déchets, gaspillages et émissions

tapigroup 16 septembre 2020 0

L’ensemble de l’industrie de l’emballage a aujourd’hui une énorme responsabilité pour contribuer à sauver la planète de l’invasion du plastique et des déchets. Voyons ce qui est en train de changer.

 

La crise sanitaire résultant de la COVID-19 a ralenti la surexploitation des ressources naturelles mais nous avons tout de même vécu le Jour du Dépassement de la Terre le 22 aout 2020. Avec certes plus de trois semaines de retard par rapport à 2019, cette journée a marqué l’épuisement des ressources naturelles que la planète met annuellement à disposition. En pratique, à l’heure actuelle, c’est comme si l’humanité avait besoin de 1,6 planètes pour répondre à ses besoins.

De nombreux consommateurs sont de plus en plus préoccupés par l’impact négatif de l’homme sur la planète : les émissions excessives de carbone, le changement climatique et l’infinité de plastique qui pollue les mers et les océans sont les problèmes majeurs (mais pas les seuls) auxquels l’humanité entière est confrontée ces dernières années.

La plupart des difficultés proviennent du mode de vie consumériste et capitaliste auquel nous sommes habitués, qui alimente l’obsession d’acheter des biens ne respectant pas toujours l’environnement.

La mode rapide et l’électronique sont deux des principaux secteurs coupables. Le Royaume-Uni, par exemple, a la plus forte consommation de vêtements neufs en Europe, avec environ 23 millions de vêtements jetés dans des décharges en 2017.

Et, bien qu’il ne soit pas dans le collimateur, l’univers des boissons s’adapte depuis des années à la recherche de solutions de plus en plus durables pour l’environnement. Chez Tapì également, nous essayons d’apporter notre contribution en investissant dans la recherche et en expérimentant de nouvelles technologies et processus de production qui consentent de suivre des flux de travail optimisés avec moins de gaspillage. Ils permettent également de créer des bouchons durables à partir de matières premières végétales ou en réutilisant les déchets. Nous avons voulu donner un nom à toutes les bonnes pratiques de l’entreprise et à tout ce qui pour nous est lié au développement durable, qui fait partie de notre ADN d’entreprise : LEI – Low Environmental Impact.

 

Le rôle du consommateur à l’ère de la durabilité

Depuis que le développement durable a commencé à être une valeur ajoutée, de nombreuses entreprises ont décidé de suivre cette tendance en optant pour des emballages écologiques. À ce jour, cependant, créer des emballages respectueux de l’environnement n’est plus seulement une tendance mais une nécessité pour l’humanité et pour la planète.

En outre, des recherches récentes montrent que l’emballage durable est l’un des principaux influenceurs des décisions d’achat. Environ 80 % des consommateurs, notamment dans la génération des Milléniaux, sont disposés à dépenser plus pour acheter auprès d’entreprises qui respectent les principes d’éthique et de durabilité environnementale.

 

Comment la conception des emballages peut-elle contribuer à lutter contre le changement climatique et les gaspillages ?

L’ensemble de l’industrie de l’emballage a considérablement évolué au cours des vingt dernières années car une plus grande attention a été accordée à la facilité d’utilisation pour le consommateur final, au design et à l’aspect pratique.

L’image de marque et le style représentaient autrefois les seuls défis des concepteurs d’emballages, tandis que d’autres facteurs tels que l’efficacité et le respect de l’environnement entrent désormais en ligne de compte. Nous pouvons donc affirmer avec certitude qu’il existe une conscience partagée dans l’ensemble de l’industrie des boissons : des producteurs aux designers, jusqu’au client/consommateur.

Pour les entreprises spécialisées dans la production d’emballages, cela signifie une plus grande innovation et un abandon des solutions « taille unique », pour passer à un emballage personnalisé et étudié au cas par cas avec et pour le client. D’un autre côté, cela signifie plus de potentiel pour les produits spéciaux et les acheteurs pourraient être prêts à payer plus pour les avoir.

Mais comment les concepteurs d’emballages pourraient-ils réellement contribuer à lutter contre le changement climatique et l’invasion des déchets plastiques ? Voyons cela ensemble.

Tenir compte des « R » de la conception d’emballage

L’emballage, au moins jusqu’à il y a quelque temps, était composé d’un ensemble d’éléments peu durables. Dernièrement, en revanche, on assiste à la mise en œuvre du paradigme des R de la durabilité : un concept de pensée écologique qui englobe nos principes de base en constante évolution : Reduce, Reuse et Recycle (Réduire, Réutiliser, Recycler). Le but de cette théorie est de sensibiliser, prévenir les gaspillages et préserver les ressources naturelles.

Chez Tapì, au cours des dernières années, nous avons adopté cette philosophie pour améliorer les processus de production et concevoir de nouveaux bouchons durables afin de permettre aux marques qui les adoptent de mieux exprimer leurs valeurs.

Analyser le cycle de vie réel des matériaux d’emballage

L’analyse du cycle de vie des emballages est un problème sérieux car il est difficile d’évaluer l’impact environnemental réel des différentes formes d’emballages.

Prenons, par exemple, une canette en aluminium et comparons-la avec une bouteille en verre. L’aluminium consomme plus d’énergie lors de la production initiale mais le recyclage est très efficace. Dans le même temps, le verre consomme moins d’énergie lors de la production mais le recyclage consiste à faire fondre le contenant. Cependant, si la bouteille est seulement lavée et réutilisée, l’efficacité énergétique s’avère supérieure au recyclage de la canette.

Faire attention aux facteurs règlementaires

Les facteurs règlementaires servent de support et un certain nombre de pays adoptent ou ont adopté des protocoles qui auront un impact direct ou indirect sur les choix d’emballage : du recyclage à la réduction de l’empreinte carbone.

En gardant ces points à l’esprit, toutes les mesures incitatives sont alignées pour réaliser de plus grands progrès en termes de réduction du gaspillage, d’amélioration de la durée de vie du produit et de l’expérience du consommateur final. En bref, moins de déchets signifie moins de couts pour les producteurs et pour l’environnement.

 

Pour conclure

Dans l’ensemble, le secteur de l’emballage connait un changement très positif et les concepteurs se lancent dans des expérimentations de plus en plus innovantes pour répondre aux besoins d’un marché (et d’un monde) en constante évolution.

 

Chez Tapì également, nous n’avons de cesse de trouver de nouvelles solutions durables dédiées au marché des boissons premium et super premium. Accéder à la section développement durable de notre site Web pour en savoir plus.

 

Partons pour un tour du monde avec Claire Duacheux à la découverte des tendances dans le secteur des boissons

tapigroup 10 septembre 2020 0

Le marché mondial des boissons a beaucoup évolué ces dernières années. On a constaté des changements pour certains produits – par exemple, la vodka a connu un grand succès dans le passé, mais connaît aujourd’hui un ralentissement. Dans le même temps, certains produits connaissent une courbe de croissance exponentielle des ventes. Parmi ceux-ci le gin et la tequila, et certains autres produits qui ont atteint des ventes record bien que menacés par d’énormes taxes, comme par exemple le Cognac avec l’administration Trump.

Le whisky et le bourbon se portent très bien. Certains experts ont déclaré que ce dernier pourrait être le spiritueux qui connaîtra un revirement majeur dans l’année à venir.

Toutes ces statistiques sont directement affectées par la préférence de la génération actuelle pour les distilleries artisanales et par leur type de consommation en général.

On pourrait dire que, actuellement, il existe une volonté mondiale de consommer de l’alcool et des spiritueux d’une manière différente que par le passé, en particulier de la part des consommateurs occidentaux. Ils préfèrent les produits bien faits, avec des matières premières de bonne qualité et fabriqués de manière traditionnelle ou pseudo-traditionnelle.

Dernièrement, les distilleries artisanales ont réussi à profiter d’une part de marché jusqu’alors occupée par les géants du monde des boissons. Cette tendance a obligé tout le monde, petits et grands, à repenser non seulement leurs produits, mais aussi et surtout leur emballage.

Plus que jamais, les emballages doivent pouvoir communiquer la qualité et l’authenticité d’un produit. Sur le marché des spiritueux, en particulier, l’accent est de plus en plus mis sur le choix du bouchon. Celui-ci est passé d’une caractéristique qui passait presque inaperçue à un véritable accessoire de décoration, partie intégrante de l’emballage et de plus en plus fidèle aux valeurs de la marque.

L’utilisation des emballages – et des bouchons – comme véritable outil de communication est une tendance plus ou moins cohérente à travers le monde. Et pour répondre à cette nouvelle demande, chez Tapì, nous avançons sur plusieurs fronts.

Par exemple, le Mexique et les États-Unis sont des marchés hautement stratégiques pour nous. La tequila a connu une croissance énorme ces dernières années et il y a aussi un grand potentiel dans le monde du mezcal.

Les États-Unis sont stratégiques pour différentes raisons. L’une d’entre elles est le succès des distilleries de bourbon et les distilleries artisanales, comme mentionné précédemment, car il est important d’être rapide dans les livraisons et de réagir avec les services locaux lors de l’approvisionnement de ce type de produits.

La France reste un pays clé pour notre activité, grâce au Cognac, qui est un produit très important pour nous, compte tenu du chiffre d’affaires du Groupe et de son positionnement sur ce marché de niche spécifique. Cependant, on peut aussi s’appuyer sur les excellents résultats d’autres produits, comme le whisky français, le gin, le rhum, la vodka et autres spiritueux, mais aussi des produits des industries de la parfumerie, de la cosmétique, des condiments et bientôt de la bière artisanale.

L’Écosse est bien entendu un autre marché stratégique pour le Groupe. Elle offre un énorme potentiel de développement pour toute l’entreprise. Parallèlement à cela, nous continuons à travailler avec certains marchés traditionnels, tels que l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la Grande-Bretagne, ainsi que l’Amérique centrale et du Sud, où nous surveillons attentivement le boom possible de la cachaça premium et super premium.

Ces dernières années, nous avons remarqué que l’Asie de l’Est et l’Inde connaissent une croissance de la production de spiritueux, ce qui explique notre volonté de trouver de nouveaux clients potentiels dans cette zone géographique.

 

Penser globalement, agir localement.

C’est ce que nos clients nous demandent de plus en plus et le slogan pourrait être utilisé pour résumer mon rôle de Global Strategic Account Manager.

Avoir une vision mondiale et proposer un plan de contingence robuste est indispensable, mais en même temps un service local est également nécessaire, adapté aux diverses spécificités des différents marchés.

Mon travail implique une certaine capacité à négocier avec des contacts dans le monde entier sans négliger ou « offenser » les contacts locaux qui sont essentiels à la fois en tant qu’acheteurs et dans le développement des emballages. Cela implique de la diplomatie dans mes relations avec les clients et l’adoption de différentes méthodes de travail.

Par exemple, je dirais que je dois travailler sur plusieurs fuseaux horaires, compte tenu de l’endroit où vivent mes clients et que je dois voyager souvent. Il est utile de savoir communiquer dans différentes langues, autres que ma langue maternelle, le français. Évidemment, l’anglais et l’italien sont utiles pour les communications internes et avec certains clients clés, ainsi que l’espagnol pour les mêmes raisons. Et non moins important est le besoin de savoir travailler en équipe et la capacité de se réunir autour d’une table dans différents services de l’entreprise, tels que la Direction Générale, les Ventes, le Marketing, les Achats, la R&D, la Production, la Qualité, l’Administration, etc.

Vous ne pouvez pas conclure un accord pour 80 millions de bouchons sans travailler en équipe. C’est impossible. Et c’est peut-être la partie la plus intéressante de ce nouveau rôle.

J’ai la chance de travailler avec des collègues fantastiques, qui ont des compétences incroyables. Je suis convaincue qu’un grand succès est encore plus agréable lorsqu’il est réalisé en équipe.

 

Cet article apparaît dans notre magazine imprimé, TapInk.

Demandez le vôtre pour vous tenir au courant du monde de Tapì.

L’esprit durable de Tapì a un nom à partir d’aujourd’hui : LEI

tapigroup 8 septembre 2020 0

LEI – Low Environmental Impact – est l’acronyme qui définit avec simplicité la mission d’entreprise de Tapì : contribuer à réduire l’impact sur l’environnement, en prenant donc soin de notre Planète.

LEI (Elle au sens vénérable, en italien), évoque la Terre Mère, qui veille sur le monde et qui nous apprend à respecter le milieu dans lequel nous vivons.

LEI a été créé pour donner une claire identité aux projets, aux gammes de produits, aux technologies, aux procédés de fabrication et aux bonnes pratiques internes que nous pouvons qualifier de durables, c’est-à-dire mises au point et développées pour que leur impact sur l’environnement soit le plus faible possible.

Conception écologique, transparence, satisfaction du client et durabilité sont les valeurs de base de Tapì pour le présent et pour le futur.

Depuis 20 ans nous nous efforçons de garantir des méthodes de production, filières d’approvisionnement et procédés de travail des matériaux les plus durables possible, en adoptant des sources d’énergie alternative et renouvelable et en investissant constamment en recherche et innovation. Aujourd’hui nous concevons et réalisons des fermetures durables et à faible impact sur l’environnement, qui répondent aux exigences de green design de nos marchés de référence.

Nous citerons par exemple NEOS, une technologie innovante qui réduit l’empreinte carbone des produits en utilisant des bioplastiques provenant de sources renouvelables, ce qui nous permet de réaliser des fermetures respectueuses de l’environnement avec des performances techniques inchangées.

Et aussi Abor, un innovant procédé de fabrication qui nous permet de fabriquer les fermetures pour le secteur des spiritueux à partir des résidus de distillation de nos clients, en réutilisant ainsi des matières premières qui seraient sinon éliminées et en créant un élément de packaging qui raconte l’histoire du produit qu’il contient.

Toujours sur l’idée de réutilisation, nous avons aussi lancé T-Cask, un procédé de récupération du bois des tonneaux où vieillissent les produits, arrivés en fin de vie utile, pour la réalisation des fermetures craft et écologiques.

Nous avons aussi mis au point un recyclage adéquat des composants avec Duo, une fermeture avec tête et corps séparables manuellement, et préparons une solution de fermeture hybride, dénommée Pure, qui sera l’alternative aux systèmes actuels en plastique ou en liège, constituée par l’association de bioplastiques provenant de sources renouvelables – NEOS – et de micro-granulés stérilisés de liège naturel, unis sans utiliser de colles polyuréthanes.

 

LEI c’est cela, et bien d’autres choses, une sorte de retour aux origines, où le respect pour les éléments naturels et environnementaux était à la base de tout geste accompli par l’homme.

Et avec cette même inspiration, chez Tapì nous travaillons aujourd’hui pour une organisation d’entreprise plus durable, avec le souci constant des nécessités et des besoins de nos employés, collaborateurs et clients, dans l’objectif de proposer des solutions de produit et service qui répondent aux attentes de notre marché, tout en préservant notre Planète.

 

Télécharger le communiqué de presse