Les cinq tendances de la conception d’emballages de boissons pour 2021

tapigroup 27 novembre 2020 0

Découvrir les tendances qui guideront les choix l’année à venir

Parmi les tendances de la conception d’emballage de 2021 appliquées à l’univers des boissons on retrouve, une fois encore, le thème toujours davantage ressenti de la durabilité.

Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par l’impact négatif de l’homme sur la planète. Non sans raison, depuis des années, une véritable bataille est en cours contre les émissions excessives de carbone liées à la production de biens, le changement climatique que nous vivons et la quantité de plastique qui pollue les eaux du monde entier.

Cette guerre contre le gaspillage des ressources est menée sur plusieurs fronts. D’un côté on trouve des consommateurs qui orientent le marché par leurs choix d’achat et, de l’autre, on voit s’aligner diverses entreprises qui ont fait de l’écologie leur mission, en adoptant des systèmes de production écodurables et en proposant des solutions à faible impact environnemental.

Sur cette base, il est naturel que la durabilité demeure une tendance en plein essor.

Conception écologique

Le papier n’est pas le seul à être devenu une alternative populaire dans le monde de l’emballage. De nombreux consommateurs recherchent des emballages recyclables, biodégradables ou compostables, notamment lorsqu’ils achètent des aliments et des boissons.

Selon le Global Web Index, 61 % des Milléniaux sont susceptibles d’être prêts à payer plus pour des produits écologiques ou durables.

Étant donné que la santé de la planète sur laquelle nous vivons est importante, chez Tapì également nous avons décidé de mettre en œuvre nos actions durables de manière significative. C’est ainsi qu’a vu le jour LEI, l’acronyme qui définit de manière simple notre mission d’entreprise axée sur le fait de contribuer à la réduction de l’impact environnemental.

Le projet LEI comprend toutes les meilleures pratiques de l’entreprise et tous les projets qui visent à réduire l’impact environnemental. Il comprend également certaines familles de produits dont Abor, T-Cask et Devin : des procédés de production qui réutilisent respectivement les résidus de distillation, le bois des barriques ayant atteint la fin de leur cycle de vie et le marc pour fabriquer des bouchons écologiques dans l’âme. Mais également Duo, le bouchon réalisé avec des composants séparables afin de simplifier le recyclage pour le consommateur ; Neos, la technologie innovante qui réduit l’empreinte carbone des produits grâce à l’utilisation de biopolymères issus de sources renouvelables ; et Pure, un bouchon « sans polyuréthane » constitué de l’union de polymères issus de sources renouvelables – Neos Technology – et de microsphères en liège naturel stérilisé.

Moins de plastique et plus de papier

La bataille globale contre le plastique à usage unique prenant toujours davantage d’ampleur, le passage au papier est devenu un choix de plus en plus populaire. De nombreuses marques produisent aujourd’hui, entre autres choses, des pailles en papier durables, naturelles, viables et recyclables, et de plus en plus d’entreprises opérant de l’univers des boissons les adoptent pour compléter leurs emballages.

Mais il ne s’agit pas seulement de remplacer le plastique par du papier dans les emballages secondaires

Récemment, Bacardi a annoncé un nouveau projet qui comprendra la création de bouteilles innovantes créées à partir de papier mélangé avec le biopolymère innovant Nodax PHA, obtenu à partir de graines de plantes oléagineuses telles que le palmier, le soja et le canola.

L’entreprise, qui ambitionne de devenir totalement sans plastique d’ici 2030, est convaincue que cette expérimentation peut donner le jour à un contenant entièrement écologique en mesure de maintenir les caractéristiques organoleptiques de ses produits totalement inchangées, comme s’ils étaient conservés dans des bouteilles en verre normales.

En outre, ces dernières années, divers gouvernements ont annoncé l’interdiction de la vente de pailles en plastique à usage unique. Cette guerre procède sur plusieurs fronts, en réponse à la pollution de plus en plus importante de notre planète.

Emballages intelligents et interactifs

On parle d’emballages intelligents depuis un certain temps mais les progrès constants qui caractérisent notre époque amènent les entreprises à étudier de nouvelles solutions pour favoriser leur croissance et leur engagement auprès des consommateurs.

Selon les recherches, les emballages dotés de réalité augmentée ont connu une hausse de 120 % au cours des deux dernières années, précisément parce qu’ils sont particulièrement attrayants pour les Milléniaux grâce à la possibilité d’inclure des jeux, des concours, de la musique et des recettes. 

Mais ce n’est pas tout. En plus d’augmenter l’engagement de la marque, les emballages interactifs offrent une plus grande transparence en permettant au consommateur d’accéder, directement depuis son smartphone, à une plateforme sécurisée où trouver toutes les informations sur la filière du produit.

Chez Tapì, nous avons récemment développé i-Tap, à savoir la possibilité d’insérer la technologie NFC dans nos bouchons.

Lorsqu’on s’approchera de la bouteille avec un smartphone activé, le tag reconnaitra si le produit a été contrefait, ouvert ou s’il est toujours bouché. De cette manière, les producteurs auront la possibilité de protéger leurs produits et d’avertir les clients que le contenu de la bouteille pourrait ne pas être consommé sans danger. En outre, l’étiquette permettra aux marques d’offrir des expériences dynamiques et interactives au client, afin d’améliorer le processus d’engagement et de fidélisation.

Augmentation de l’utilisation de l’aluminium

L’utilisation de canettes en aluminium s’est considérablement développée ces dernières années grâce à des caractéristiques distinctives, telles que la légèreté et la résistance, permettant aux entreprises d’emballer et de transporter plus facilement des boissons en utilisant moins de matériel.

En effet, selon Mordor Intelligence, le marché spécifique des canettes devrait enregistrer un taux de croissance annuel de 3,2 % entre 2020 et 2025.

Mais l’aluminium n’est pas une simple prérogative des boissons en canette. Ces dernières années, sa polyvalence lui a souvent permis d’être considéré, même par les producteurs de spiritueux, pour la construction d’emballages secondaires, éventuellement destinés à des éditions limitées spécifiques, ainsi que comme matériau de pointe pour la tête de bouchons.

C’est précisément pour ses particularités prédominantes, sa classe, son prestige et sa modernité que Tapì a développé différents types de bouchons s’adaptant bien à cette tendance croissante. De Starcap à Alu-Mix, en passant par SCR Aluminium et Ghost Charm : tous des bouchons polyvalents et entièrement personnalisables, capables d’apporter une touche d’élégance et de raffinement à n’importe quel emballage.

Transparence

En raison également de la récente pandémie de COVID-19 qui affecte plus ou moins lourdement le monde entier, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la santé. Cette tendance qui était déjà présente ces dernières années domine désormais totalement le marché dans divers secteurs.

Cette attention croissante conduit à la demande d’une meilleure compréhension de l’information sur les produits, poussant les entreprises à davantage de transparence afin de favoriser la confiance entre l’acheteur et la marque.

Par exemple, il a été constaté que 80 % des consommateurs britanniques n’avaient aucune idée de l’apport calorique des boissons alcoolisées. C’est pourquoi, l’étiquetage est désormais clair dans le pays.

À la lumière de cela, en 2018, la Scotch Whisky Association (SWA) a soutenu la proposition présentée à Bruxelles pour garantir que les informations nutritionnelles soient disponibles sur tout type d’alcool d’ici 2022.

En conclusion

Une fois de plus, la durabilité qui se présente sous de nombreux aspects se retrouve au centre des tendances de l’univers de la conception d’emballage.

On parle de consommateurs de plus en plus conscients et attentifs qui souhaitent faire quelque chose de concret pour la planète. C’est pourquoi toutes les entreprises opérant dans le secteur devraient prêter attention à cette tendance lors de l’étude des emballages de leurs produits, afin d’être respectueuses de l’environnement et de transmettre des valeurs et des enseignements positifs à tous les clients potentiels.

Voulez-vous rester informé sur l’univers Tapì ?

Abonnez-vous à notre newsletter.

Les tendances de 2021 à ne pas sous-estimer dans l’univers de la bière artisanale

tapigroup 9 novembre 2020 0

Les sept tendances à surveiller l’année prochaine dans le secteur de la bière artisanale

Ces dernières années, l’univers de la bière artisanale a acquis une grande popularité. Le nombre de brasseries dans le monde est estimé à plus de 19 000 et 94 % d’entre elles sont des brasseries artisanales, les États-Unis étant en tête du marché.

Ces volumes importants ont conduit au renforcement de certaines tendances émergentes et à la création d’autres totalement nouvelles. Sur cette base, examinons ensemble les tendances qui définiront le secteur de la bière artisanale en 2021.

1. Bières acides ou Sour Beer

Ces dernières années, les bières acides se sont imposées comme un produit de niche qui ne faisait pas l’unanimité. Récemment, cependant, les ventes de ces bières acidulées et très fruitées ont explosé sur le marché grand public.

Les producteurs ont affirmé que les bières acides surpassent les autres styles en termes de croissance. Il s’agit bien entendu d’une base de pourcentage et non de volumes totaux.

La raison de cette augmentation de popularité semble être due au fait que diverses Sour Beer ont une teneur assez faible en calories et en alcool, tout en conservant une saveur riche et très aromatique.

2. Plus de respect pour les Lager

Les Lager ont toujours eu une mauvaise réputation dans l’univers de la bière artisanale car elles ne sont pas considérées comme vraiment artisanales. Mais, si d’un côté les IPA continuent de régner en maitre, leur quasi-monopole s’estompe au profit de ce style tant décrié.

Certaines microbrasseries ont su concevoir des recettes très appréciées, rassemblant ainsi de nombreux clients. C’est pourquoi, elles continueront presque certainement à avoir du succès même en 2021.

3. Les bières au CBD arrivent

Ces derniers mois, de nombreux produits à base de CBD ont été développés. Ce n’était qu’une question de temps avant même que la bière n’intègre cet univers.

Le terme CBD fait référence à la partie non psychotrope de la marijuana. Légal dans de nombreux pays, il permet simplement de soulager l’anxiété et de favoriser la relaxation, sans procurer d’effet « planant ».

Diverses brasseries artisanales prévoient de lancer des bières au CBD en édition limitée et, si ces dernières s’avèrent vraiment populaires, la production se poursuivra au cours des prochaines années.

4. Les bières rosées gagnent également du terrain

Cette année déjà, les bières rosées sont très appréciées mais, en 2021, elles feront partie d’une tendance encore plus grande et largement acceptée par les connaisseurs.

Ce type de bières, inspiré du vin rosé, séduit particulièrement le public féminin qui, attiré par la couleur, aborde l’univers de la bière artisanale.

5. Un vrai défi pour les macrobrasseries

Différentes recherches ont montré qu’en augmentant considérablement leur part de marché les brasseries artisanales pourraient donner du fil à retordre aux macrobrasseries.

Cette hypothèse est basée sur le fait que les clients les plus jeunes sont le moteur de la popularité des bières artisanales dans le monde et que cette génération est celle qui oriente les choix du marché qui s’en tiendra probablement à leurs préférences et habitudes d’achat. Dans le même temps, les générations plus âgées qui consommaient des marques industrielles plus connues font moins d’achats en vieillissant.

6. Plus de bières avec du houblon frais

Saviez-vous que les champs de houblon ont augmenté de 80 % rien qu’aux États-Unis ?

Cette statistique indique que les brasseries ont un meilleur accès direct au houblon, pouvant ainsi produire plus de bières avec du houblon frais. Ce n’est pas un hasard si la production de ces types de bières a considérablement augmenté au cours des dernières années.

7. Une plus grande inclusion

Le secteur n’a pas nécessairement besoin d’un renouvellement mais les brasseries artisanales sont lentement en train de le modifier. L’univers des bières artisanales deviendra de plus en plus inclusif et diversifié, et connaitra un plus grand essor dans la décennie à venir.

Notre proposition

Nous proposons notre bouchon mécanique Mekano pour l’univers de la bière artisanale, un secteur qui nous fascine énormément. Ce bouchon au design innovant, totalement personnalisable, se démarque par une sécurité d’étanchéité maximale et une haute barrière aux gaz. Sans oublier son aspect durable : Mekano est en effet réutilisable.

Découvrez Mekano

Restez informé des dernières nouveautés.

Abonnez-vous à la newsletter Tapì