INTERVIEW St.Urban

tapigroup 22 mars 2021 0

  • St. Urban est l’une des rares distilleries en Italie à produire du whisky de la plus haute qualité. Comment est née l’idée ?

L’idée d’ouvrir une distillerie de whisky en Italie vient avant tout de ma grande passion pour ce spiritueux. Afin de donner vie à mon projet, j’ai passé du temps à l’étranger pour visiter différentes distilleries mais surtout pour saisir les secrets de la production de whisky. Et voilà qu’à mon retour en Italie, j’ai ouvert la distillerie St. Urban, qui est encore l’une des très rares à produire du whisky dans le Bel Paese.

  • Quelles sont les caractéristiques de St. Urban et les difficultés pour produire un spiritueux comme le whisky en Italie ?

Le secret de St. Urban Single Malt réside dans le processus de maturation : un vieillissement lent (d’au moins 3 ans) en futs de Traminer aromatique passerillé qui détermine le caractère unique et incomparable de ce whisky.

Comme nous l’avons dit précédemment, la production de whisky n’est pas une tradition italienne, cela a donc rendu difficile l’obtention des matières premières de qualité élevée dont j’avais besoin pour créer un produit de haut niveau.

  • Au cours de l’année passée, la COVID-19 a représenté un défi pour tout le monde. Quel en a été l’impact sur votre travail ?

La période Covid a été très compliquée pour nous. 50 % de notre activité se déroule dans notre magasin de Cornaiano, dans le Haut-Adige, une zone purement touristique. En fait, nos clients sont principalement des vacanciers et il n’y a eu que 4 mois de tourisme depuis le début de la pandémie.

  • Pouvez-vous nous anticiper quelque peu vos projets pour l’avenir ?

Dans environ 2 ans, nous mettrons en bouteille notre rhum qui est encore en cours de maturation dans les futs. Nous avons hâte de pouvoir le lancer sur le marché et de vous dévoiler les secrets de sa composition.

  • L’emballage de Whisky St. Urban est un concentré d’élégance et de tradition : de la boite contenant la bouteille jusqu’au bouchon. Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir notre modèle Luna argenté de la gamme Signature Wood Inspiration ?

Nos clients sont très attentifs à la qualité des produits mais nous nous sommes rendu compte que la qualité du produit lui-même ne suffit pas si l’emballage n’est pas lui aussi soigné. Il est beaucoup plus probable que le client achète une bouteille bien présentée, avec un bouchon accrocheur et original. Nous avons choisi de nous fier à Tapì pour choisir le bouchon le plus approprié pour notre produit premium et voici comment Luna est devenu le bouchon de St. Urban Single Malt. Un bouchon à tête en bois, de la prestigieuse gamme Tapì Signature, peint couleur argent.

DÉCOUVREZ TAPì SIGNATURE

L’emballage de luxe peut-il être durable ?

tapigroup 26 février 2021 0

Comment l’attention croissante portée à l’environnement est en train de changer le secteur de l’emballage de luxe

Alors que les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’environnement et tentent de faire des choix de plus en plus durables, les entreprises cherchent également à trouver des solutions d’emballage pour réduire leur impact environnemental.

Cette tendance signifie que de nombreuses entreprises opérant dans le secteur de l’emballage des boissons ont changé leur mission et investissent de plus en plus dans la recherche et le développement d’alternatives vertes. Par exemple, Bacardi a annoncé il y a quelques mois qu’il passera aux bouteilles biodégradables d’ici 2023. C’est le signe que les choses bougent de manière décisive pour protéger l’environnement.

Mais si jusqu’à récemment le terme emballage de luxe était tout à fait le contraire d’un emballage durable, on peut aujourd’hui dire que les deux vont de pair sans obstacles particuliers.

Nos produits Abor et T-Cask en sontun exemple clair : grâce à des procédés de production innovants, les déchets issus respectivement de la distillation et des fûts ayant atteint la fin de leur cycle de vie sont réutilisés et donnent le jour à des bouchons de pointe dédiés aux produits premium et super premium, sans oublier Duo, le bouchon dont la tête se sépare facilement du corps pour permettre un bon recyclage.

 

Le défi du luxe durable

Jusqu’à récemment, les marques prestigieuses et leurs clients avaient tendance à se concentrer principalement sur l’esthétique de l’emballage plutôt que sur son écocompatibilité mais, maintenant, tout le secteur est en train de changer de cap.

La tâche que représente la production d’éléments d’emballage écologiques, qui soient également applicables au monde des boissons premium, est loin d’être simple. Le défi est très important car il affecte la santé de notre environnement, mais il faut également souligner qu’aujourd’hui la prise de conscience est plus grande que par le passé et que l’équation est devenue : vert = tendance. Le moteur central de ce changement sont les consommateurs eux-mêmes qui ont fortement modifié leurs habitudes d’achat, orientant leurs choix vers des produits plus durables.

L’écologie est une tendance à laquelle nous assistons depuis plusieurs années mais elle s’est renforcée au cours des 12 derniers mois, en raison de la pandémie de COVID-19. Selon les statistiques McKinsey, lors du premier confinement, les gens ont opté pour un mode de vie plus durable, accordé plus d’attention au recyclage et acheté des produits avec des emballages plus respectueux de l’environnement. C’est pourquoi, à l’heure actuelle, cette tendance ne peut plus être ignorée dans le monde du luxe.

Emballages durables : le choix des entreprises

Ces dernières années, les entreprises du monde du luxe ont également inversé la tendance vers des pratiques plus durables. Parmi les précurseurs du secteur, on trouve bien sûr Gucci qui, dans le lointain 2010, a lancé son emballage 100 % recyclable en papier certifié FSC (Forest Stewardship Council).

Quant à l’univers spécifique des boissons, de nombreux producteurs développent activement des solutions plus durables sans affecter le concept de luxe. Au-delà de l’exemple Bacardi cité au début de l’article, parmi les marques engagées dans la protection de l’environnement, on trouve également Westland Distillery qui n’utilise que des ressources naturelles pour sa production et Copper & Kings qui exploite l’énergie solaire pour son approvisionnement en électricité.

Cela signifie qu’en plus des matériaux, les entreprises adoptent des mesures capables de rendre les processus de production plus écocompatibles. Chez Tapì, nous évoluons également dans cette direction depuis des années, en investissant massivement dans la recherche et le développement de nouvelles solutions à même de réduire l’empreinte carbone. Un exemple est offert par la technologie NEOS, lancée en 2020, qui utilise des polymères issus de sources renouvelables tout en maintenant les performances des produits et leur esthétique, en agissant sur l’origine des matières premières et non sur leurs caractéristiques.

Emballage durable et de luxe : l’avenir

Ce qui a été dit jusqu’à présent nous fait comprendre que les producteurs font également un réel effort pour réduire leur impact environnemental à travers les processus de production et/ou les matériaux utilisés, ce qui est certainement un pas important dans la bonne direction.

Pour l’avenir, il semble évident que les entreprises continueront d’améliorer l’écocompatibilité des emballages, peut-être en faveur des bioplastiques, en mesure de fournir le même impact esthétique qu’une alternative non durable, ou d’autres matériaux verts plus faciles à recycler ou à réutiliser une fois leur mission remplie.

En savoir plus : les tendances de la conception des emballages de boissons pour 2021

En conclusion

À la lumière des exemples que nous avons vus, nous pouvons aujourd’hui affirmer avec certitude que même l’emballage de luxe peut être durable. L’ensemble de l’industrie a évolué avec des innovations qui n’ont rien à envier, en termes d’esthétique et/ou de performance, à des alternatives moins écologiques.

 Entrez dans l’univers durable de Tapì.

Interview Fred Jerbis

tapigroup 10 février 2021 0

  • Fred Jerbis est un nom très intéressant et accrocheur. Pouvez-vous nous dire ce qu’il signifie et ce qui vous a incité à appeler votre marque de cette façon ?

Fred Jerbis signifie « les herbes de Federico ». Nous avons choisi un nom d’inspiration frioulane précisément pour donner du relief et de l’importance à notre territoire qui est fondamental pour la création de nos produits. En effet, le projet Fred Jerbis comprend une gamme de liqueurs et spiritueux qui sont tous caractérisés par un lien fort avec le territoire.

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à entrer dans le secteur des liqueurs et spiritueux et où avez-vous acquis les connaissances nécessaires ?

En réalité, tout est parti de ma passion pour les plantes et pour les produits principalement à base de plantes ; mon attention s’est d’abord portée sur le gin, puis sur les principales liqueurs traditionnelles italiennes. Je me suis dit qu’il était possible de penser à une gamme de spiritueux en mesure de raconter le Frioul et l’Italie, de manière authentique et artisanale. Mon expérience dans le monde des cocktails a commencé en 2000 ; dans un premier temps, j’ai acquis de l’expérience entre l’Italie et l’Espagne, puis en 2008 je suis revenu dans le Frioul pour ouvrir ma propre école de formation de barman ainsi qu’un bar à cocktails à Polcenigo.

  • Dans un marché aussi saturé que celui des spiritueux, quelle est la clé de votre succès ? Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

FJ est un projet de recherche et d’expérimentation dans l’univers des spiritueux et des liqueurs. Nous pensons que pour créer des produits originaux, il est avant tout nécessaire d’avoir un point de vue différent et évolutif, de ne jamais rien tenir pour acquis mais de toujours essayer de poser un regard neuf. Le projet FJ a deux objectifs distincts : le premier est de créer des spiritueux artisanaux, en quantités limitées, en n’utilisant que des ingrédients de première qualité ; le second est de réaliser le meilleur cocktail Negroni au monde, j’ai donc essayé de penser non pas à chaque produit mais à leur mélange.

  • La pandémie actuelle de COVID-19 a-t-elle eu des répercussions, positives ou négatives, sur votre entreprise ?

Cette pandémie a été déstabilisante surtout parce que nous travaillons dans le secteur HORECA et que nous avons été touchés par la fermeture des établissements. Heureusement nous sommes arrivés à réduire les pertes grâce au soutien de nombreux passionnés qui ont choisi de continuer à boire Fred Jerbis pendant le confinement.

  • Pouvez-vous nous donner un avant gout de vos futurs projets et produits ?

Pour le moment, nous nous concentrons sur la création d’une distillerie et d’un jardin botanique afin de suivre toutes les différentes étapes de la production de manière encore plus rigoureuse. En termes de produits, nous continuerons à proposer des gammes en édition limitée liées à des millésimes précis.

  • D’après votre expérience, quelles sont les nouvelles tendances dans le monde des spiritueux et que verrons nous de nouveau dans les prochaines années ?

Honnêtement, nous ne sommes pas en mesure de vous dire quelles seront les nouvelles tendances, nous aimerions le savoir mais nous pensons que les consommateurs évoluent et qu’ils sont toujours à la recherche de produits de qualité. C’est un aspect de plus en plus important et décisif qui, à notre avis, ne peut être négligé.

  • À propos d’emballage, celui que vous avez adopté pour vos produits reflète le savoir-faire artisanal et l’attachement à la tradition. Avez-vous étudié et choisi vous-mêmes chaque élément ou vous êtes-vous adressés à une agence spécialisée ?

Notre emballage a une double fonction, d’une part celle de raconter de manière simple les plantes utilisées dans chaque spiritueux ; d’autre part, de transmettre le côté artisanal qui caractérise nos produits. C’est notre groupe interne, avec lequel nous avons développé le projet, qui a créé le logo et l’identité de marque. Nous avons pensé qu’en suivant personnellement cette phase, nous pourrions donner plus d’authenticité au projet.

  • Et maintenant concentrons-nous sur le bouchon. Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir notre bouchon T-Wood pour toute votre gamme de spiritueux ?

Le bouchon que nous avons choisi est simple, sans être banal, soigné dans les détails et doté de lignes épurées.

Fred Jerbis a choisi T-wood, de la gamme Collection, avec tête en hêtre naturel personnalisée avec le logo imprimé en 1 couleur.

Le corps synthétique, choisi spécifiquement pour sa neutralité organoleptique, est assemblé à la tête par co-injection. Cette technique innovante évite l’utilisation de colles ainsi que toute rupture accidentelle, et assure une étanchéité maximale.

DÉCOUVREZ TOUTES LES PERSONNALISATIONS DE T-WOOD

Conseils de conception d’emballage pour la cible des Milléniaux

tapigroup 29 janvier 2021 0

Minimalisme, technologie, narration visuelle et durabilité : quelques conseils de conception d’emballage pour atteindre la cible des Milléniaux

Selon des recherches, les Milléniaux possèdent actuellement plus de pouvoir d’achat que toute autre génération. C’est pour cette raison que de nombreuses marques les prennent comme cible de référence pour leurs choix marketing, pour les investissements dans la recherche et développement de nouveaux produits ainsi que pour la conception d’emballages innovants et de nouvelles stratégies.

Cette cible de clients est néanmoins assez difficile à convaincre et à satisfaire : on estime en effet qu’elle est jusqu’à 70-80 % moins fidèle aux marques que les autres. Cela comporte un véritable défi pour les entreprises dont l’offre devra représenter une valeur unique, différente, voire hors des sentiers battus pour les convaincre. La conception de l’emballage est un élément qui peut attirer l’attention.

Conseils pour la conception d’emballages de boissons pour les Milléniaux

Ces dernières années, nombre d’entreprises opérant dans l’univers des boissons ont mis en place de véritables stratégies de rebranding sur leurs emballages pour conquérir la cible des Milléniaux. À ce jour, le concept d’emballage a également évolué : de simple contenant il est devenu un moyen de promouvoir la fiabilité et la transparence des ingrédients, ainsi qu’un outil marketing puissant.

Voyons maintenant quelles caractéristiques devrait posséder un emballage conçu pour la cible des Milléniaux.

Oui au minimalisme

Les Milléniaux préfèrent le minimalisme mais cela ne signifie pas que vous devez vous en tenir à une palette de couleurs en noir et blanc. Il faut simplement jouer avec des mises en page et des formes nettes, avec une utilisation efficace des espaces et de la symétrie.

Notamment sur les bouteilles, il est important que le consommateur puisse facilement lire le contenu de l’étiquette. Les désorienter avec des éléments trop élaborés serait certainement contreproductif.

De l’analogique au technologique

Ces derniers temps, les consommateurs ont commencé à s’intéresser davantage à la virtualité des produits et à partir de là, de nombreuses voies se sont ouvertes pour ajouter de la technologie à l’emballage.

Parmi les innovations les plus utilisées, on retrouve certainement les tags NFC qui permettent au consommateur de recevoir des informations complémentaires sur le produit et d’être rassuré sur son originalité. À cet égard, chez Tapì également, nous avons récemment lancé une technologie de ce type appliquée aux bouchons, i-Tap.

Raconter une histoire avec un visuel

Les Milléniaux adorent les histoires. Ils passent des heures sur Instagram à parcourir les story pour ne pas en rater une seule. Pour cette génération, les histoires sont centrales et les marques ont la possibilité d’utiliser cet outil en leur faveur.

Chaque histoire est unique et c’est la façon de la raconter qui fait la différence. Les images de stock et les polices déjà vues et revues ne marchent plus. Les Milléniaux considèrent tout cela comme banal, désormais obsolète et cela pourrait porter atteinte à la réputation de la marque.

Si vous voulez conquérir cette cible, vous devez choisir des contenus visuels originaux qui indiquent la valeur et les avantages qu’apportera l’achat du produit et pas seulement le produit en soi.

Faire attention à la durabilité

L’attention des marques à la durabilité est de plus en plus importante pour les Milléniaux. L’emballage écologique est une tendance déjà présente depuis plusieurs années mais, avec la pandémie de COVID-19, l’attention des consommateurs est devenue beaucoup plus forte.

Nombre d’entreprises commencent à répondre au besoin des Milléniaux de réduire leur consommation de plastique. Par exemple, Bacardi a annoncé qu’il lancerait des bouteilles 100% biodégradables d’ici 2023.

En nous reliant à cette vision, chez Tapì également, nous sommes en train de concevoir de nouveaux bouchons qui reflètent les produits durables de nos clients. Abor, T-Cask et Devin, par exemple, sont des procédés de fabrication qui permettent la création de plusieurs gammes de bouchons en récupérant, respectivement, les déchets de distillation, les tonneaux et les marcs qui seraient autrement destinés à l’élimination. Puis vient Duo, le bouchon dédié à l’univers des spiritueux et de la cosmétique, dont les éléments sont complètement séparables et plus facilement recyclables par le consommateur final, mais aussi Mekano, un projet unique au monde qui a donné le jour à un bouchon innovant et surtout réutilisable, adapté à différents secteurs.

En conclusion

Les Milléniaux sont une génération qui a besoin de croire aux valeurs de ses marques de référence et l’emballage est un excellent moyen de les conquérir.

Du choix de la bouteille à l’étiquette, en passant par le bouchon et l’emballage secondaire, chaque élément est essentiel pour raconter sa propre histoire. L’emballage peut influencer le choix d’achat. Pour cette raison, il est fondamental de ne pas sous-estimer son importance et de pouvoir identifier tous les composants nécessaires pour s’assurer que la cible tombe amoureuse du produit.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos bouchons dédiés à l’univers des boissons ?

Contactez-nous dès maintenant

Les tendances du vin pour 2021

tapigroup 14 janvier 2021 0

Toutes les tendances de l’univers du vin auxquelles prêter attention cette année

La consommation dans le monde du vin, comme dans celui des boissons alcoolisées en général, se tourne de plus en plus vers des produits « premium » et de qualité, en raison d’une plus grande sensibilité des consommateurs à l’égard des produits achetés.

Jusque-là ces besoins étaient davantage une caractéristique des Milléniaux, cette génération étant généralement plus attentive au bienêtre et à la durabilité. Néanmoins nous pouvons dire avec certitude que la pandémie actuelle de COVID-19 a engendré une sensibilisation importante d’autres tranches d’âge. Le contexte présent a donc conduit à une délimitation très claire de ce que seront les tendances du vin pour 2021.

Une plus grande attention aux producteurs et à leurs marques  

Les consommateurs et les amateurs de vin sont très attentifs aux caractéristiques du produit : d’où l’envie de discerner entre les différentes régions viticoles, de connaitre la personnalité d’une entreprise et de savourer l’histoire qui se cache derrière un verre.

Cette consommation expérientielle atteint enfin une sensibilité beaucoup plus vaste.

Les producteurs ressentent le besoin de raconter leur histoire et leur produit, à commencer par l’emballage : premier levier marketing utilisé pour se démarquer dans les rayons des magasins spécialisés.

À cet égard, chez Tapì, nous avons récemment introduit Devin : un bouchon dédié à l’univers du vin, dérivé de résidus de marc destinés à être éliminés. En adoptant ce bouchon, l’entreprise transmet ses valeurs liées à la durabilité.

 

Recherche expérientielle et découverte de nouveaux marchés

Découvrir de nouvelles zones de production

Des petits producteurs aux régions viticoles les moins connues, 2021 est l’année au cours de laquelle les consommateurs seront à la recherche de gouts uniques et raffinés.

Par exemple, lorsque l’on pense aux vins piémontais, le Barolo et le Barbaresco viennent immédiatement à l’esprit. Mais combien connaissent des vins délicieux et typiques tels que le Cortese, le Timorasso et l’Arneis ?

Les vins rouges de la vallée du Douro sont également impressionnants et le Portugal restera l’une des régions les plus explorées pour cette nouvelle année. Il y aura aussi une forte expansion des vins, aujourd’hui peu connus, de Géorgie, Moldavie, Croatie et Hongrie. Les vins d’Europe de l’Est, dont la Grèce, occuperont une bonne part du marché, là encore grâce à un plus grand désir d’expérimentation et de découverte.

Essor du vin naturel

Le vin naturel, ainsi défini pour les très rares interventions au cours du processus de fermentation, est en forte expansion.

Selon une recherche de l’IWSR (International Wine & Spirits Research), plus de 2 milliards de bouteilles de vin naturel seront produites d’ici 2023 en Italie, en Espagne et en France. Ces estimations partent de la hausse enregistrée de 2018 à aujourd’hui.

Il est certain que pour le vin bio, l’emballage doit également refléter les valeurs de durabilité qui peuvent être rehaussées par l’étiquette (par exemple en papier recyclé) et, surtout, par un bouchon écodurable.

Évolutions durables de l’emballage

Enfin et non des moindres, viennent les changements dans le monde de la conception d’emballage liée à l’univers du vin.

On recherchera de plus en plus des alternatives durables par rapport aux solutions actuelles. Ce n’est pas un hasard si on est en train d’expérimenter la vente de vin en canettes, en brik ou dans d’autres formats particuliers même si aujourd’hui ces solutions sont difficiles à proposer aux marchés premium. C’est pourquoi, chez Tapì également, nous étudions de nouvelles solutions de bouchon en mesure d’allier les aspects fonctionnels, esthétiques et surtout de durabilité environnementale.

En conclusion

Nous avons beaucoup à attendre en matière de tendances du vin pour 2021. Qu’il s’agisse de raconter les histoires qui se cachent derrière le produit, de dénicher de nouvelles zones de production, d’explorer la durabilité du vin naturel et des solutions d’emballage inédites, il est maintenant certain que cette nouvelle année offrira plus de choix que jamais.

Souhaitez-vous en savoir plus sur nos bouchons dédiés à l’univers du vin ?

Contactez-nous dès maintenant

Le bouchon parfait pour chaque condiment : découvrez celui qui convient le mieux à votre produit

tapigroup 28 décembre 2020 0

Choisir le bon bouchon est important pour conserver au mieux votre huile d’olive, votre vinaigre balsamique ou tout autre type de condiment.

Dans l’univers des condiments également, il est essentiel de faire attention au type de bouchon utilisé pour fermer le produit.

Différents types de produits répartis en divers segments de positionnement par qualité et prix sont présents sur le marché des condiments. L’huile d’olive extra vierge, la nouvelle catégorie d’huiles « ultra premium », les vinaigres balsamiques traditionnels et les IGP par exemple sont tous des produits haut de gamme qui se distinguent par leurs processus de production méticuleux et leur souci du détail.

Dans un contexte de ce type où la concurrence est de plus en plus forte et les besoins en constante évolution, l’emballage devient la clé pour se démarquer. À l’instar du bouchon, la bouteille ne fait plus office de simple emballage mais se transforme en outil de marketing et de vente. D’autant plus que s’agissant de condiments premium ou ultra premium, il est important que l’emballage soit en mesure de préserver les caractéristiques organoleptiques du produit, sans les affecter d’aucune manière.

Un petit pas en arrière

Les premières preuves de l’utilisation de l’huile remontent à l’an 4 000 av. J.-C., en Arménie et en Palestine mais aussi en Inde. Cependant, ce fut en 2 500 av. J.-C. que les Grecs répandirent la culture de l’olivier dans les régions méditerranéennes, marquant ainsi le début de l’histoire du condiment tel que nous la connaissons aujourd’hui. On trouve plus ou moins dans la même période les premières traces de la production de vinaigre.

Les deux traditions ont été perpétuées par les Romains de l’Antiquité, connus comme amateurs de banquets, jusqu’à nos jours avec un attachement solide à la tradition bien qu’à la recherche constante d’innovation.

L’emballage dans l’univers des condiments

D’une manière générale, les condiments n’aiment pas beaucoup la lumière. Les huiles de première qualité sont notamment contenues dans des bouteilles foncées afin d’en garantir la conservation au fil du temps. Il s’agit donc de liquides délicats qui méritent d’être bouchés avec soins.

C’est précisément pour cette raison que Tapì a créé une gamme de bouchons verseurs conçus pour les huiles et les vinaigres premium et ultra-premium. Ce sont principalement des bouchons à tête contenant un bec verseur qui garantit un versement parfait, « sectionne » la goutte et évite le gaspillage.

Les bouchons verseurs : ce qu’ils sont et pourquoi les choisir

Comme il a été expliqué ci-dessus, les bouchons verseurs sont des bouchons à tête avec un verseur intégré. Choisir ce type de bouchon pour vos condiments permet d’obtenir un dosage parfait, une expérience utilisateur incroyable et en même temps d’offrir une protection idéale du produit. Le tout sans oublier l’originalité et l’impact esthétique du bouchon.

La gamme Tapì Collection comprend de nombreux types de bouchons équipés d’un verseur, pouvant être entièrement personnalisés qu’il s’agisse de la tête et/ou du corps. Voyons-les ensemble.

Alu-Mix

Alu-Mix Tapì est un bouchon à tête à bec verseur, avec tête en aluminium et corps en matériau synthétique. Voici quelques personnalisations disponibles :

  • Top et / ou side embossing,
  • Top debossing,
  • Top et / ou side print,
  • Wet effect
  • Diamond side embossing.

La tête en aluminium peut être personnalisée dans n’importe quelle couleur et le corps verseur peut être en matériau synthétique ou créé à l’aide de NEOS, la technologie innovante de Tapì qui utilise des polymères issus de sources renouvelables, réduisant ainsi l’empreinte carbone du produit.

Ghost Charm

Ghost Charm est un bouchon à tête à bec verseur, avec tête en aluminium et corps en matériau synthétique transparent. Il diffère d’Alu-Mix pour le matériau du verseur, tandis que les personnalisations possibles de la tête sont les mêmes.

Ghost Classic

Ghost Classic est un bouchon à tête à bec verseur,avec tête en bois et corps en matériau synthétique transparent qui vient compléter l’emballage grâce à son design minimaliste. Voici quelques personnalisations disponibles :

  • Top et / ou side print,
  • Medaillon,
  • Laser,
  • Fire branding,
  • Top et / ou side color filling.

Les bois permettant de fabriquer Ghost Classic sont le hêtre, le frêne et le chêne, avec possibilité de finition lacquering, tumbling ou soft touch.

Ghost Crystal

Ghost Crystal est un bouchon à tête à bec verseur,avec tête et corps en matériau synthétique transparent. Étant donné sa nature, aucune personnalisation n’est envisagée sur ce type de modèle.

Mono-Mix

Mono-Mix est un bouchon à tête à bec verseur,avec tête et corps en matériau synthétique. Voici quelques personnalisations disponibles :

  • Top embossing,
  • Top debossing,
  • Top hot stamp,
  • Smooth side.

Dans ce cas également, il est possible de personnaliser la couleur en fonction de votre palette personnelle et le verseur est également disponible avec la technologie NEOS.

Nous avons également créé une version Mini de Mono-Mix, avec un corps de 13, 14 ou 16 mm.

Starlight Mix

Starlight Mix est un bouchon à tête à bec verseur, avec tête en matériau synthétique transparent et corps en matériau synthétique soudés par ultrasons. Voici quelques personnalisations disponibles :

  • Top head et / ou side print,
  • Under head print,
  • Top leg hot stamp,
  • Medaillon,
  • Customized leg color,
  • Transparent ring,
  • Metallic ring.

Dans ce cas également, il est possible de préférer la version verseur avec la technologie NEOS. De plus, il est possible de créer des nuances spéciales de brillance à partir de la tête. Vous pouvez en savoir plus ici.

T-Mix

T-Mix est un bouchon à tête à bec verseur, avec tête et corps en matériau synthétique. Les personnalisations disponibles sont les suivantes :

  • Top print,
  • Bordolese,
  • Clear white.

Ce bouchon peut être personnalisé en termes de couleur pour ce qui est de la tête et du corps, ce dernier pouvant également être créé grâce à la technologie NEOS.

W-Mix

W-Mix est un bouchon à tête à bec verseur,avec tête en bois et corps en matériau synthétique. Les personnalisations disponibles sont les suivantes :

  • Top et / ou side print,
  • Medaillon,
  • Laser,
  • Fire branding,
  • Top et / ou side color filling.

Les bois permettant de fabriquer W-Mix sont le hêtre, le frêne et le chêne, avec possibilité de finition lacquering, tumbling ou soft touch. W-Mix est également disponible en version Mini, avec un corps de 13, 14 ou 16 mm.

Enfin, un nouveau produit vient de voir le jour. C’est le résultat de l’union de deux de nos bestsellers : Starlight Mix Ghost Edition. Entièrement en matériau synthétique transparent. Demander des informations.

En conclusion

Chez Tapì, nous avons créé de nombreux bouchons verseurs qui peuvent être utilisés dans l’univers des condiments. Leurs principaux avantages sont certainement le versement parfait, continu et sans reflux, mais aussi l’étanchéité maximale et la capacité de conservation du liquide.

Contactez-nous pour plus d’informations.

De nouvelles opportunités pour la création d’une conception d’emballage unique. Interview à Marcos Ramos Silveyra, Directeur des ventes Tapì Amérique du Sud.

tapigroup 15 décembre 2020 0

Les principales tendances que je décèle sur le marché des spiritueux peuvent se résumer en deux mots : différenciation et premiumisation, à savoir une demande accrue de produits qui se démarquent de plus en plus.

C’est ce que démontre notre collaboration avec de grandes entreprises de la scène internationale telles que Owens Illinois en Colombie qui produit actuellement la meilleure qualité de bouteilles disponible en Amérique du Sud. Une telle demande de produits de qualité convient à la gamme Tapì car nos points forts sont la conception et la personnalisation des produits pour chacun de nos clients. C’est un terrain fertile pour notre entreprise, dans un marché qui accorde de l’importance à ce niveau de qualité.

Je vois Tapì comme une grande et puissante famille qui a de grandes possibilités d’expansion. En Amérique du Sud, 80 % des producteurs n’ont toujours pas de solution nationale ou même continentale concernant l’approvisionnement en bouchons pour leurs produits, ce qui en dit long sur les opportunités à identifier et à saisir pour une entreprise comme la nôtre sur le marché continental. Par exemple au Brésil, le plus grand pays d’Amérique du Sud, la production de spiritueux est supérieure à celle de tous les autres pays du continent réunis. Dans ce cas, le défi consiste dans le fait que 99 % de la production de spiritueux, tels que la cachaça et l’aguardiente, sont destinés à la consommation interne, de sorte que le niveau de notoriété de la marque est très faible sur l’ensemble de la gamme. Mais si ces alcools pouvaient sortir du secteur des produits bas de gamme et moyenne gamme, nous pourrions entamer un dialogue très fructueux avec leurs producteurs. D’autres opportunités intéressantes sont les pisco chiliens, des eaux-de-vie distillées à partir de raisins autochtones qui font l’objet d’une forte demande. Enfin, il y a le rhum, toujours très recherché à l’étranger. 

Tapì doit prendre le risque de convertir toutes ses succursales du local au global. Je pense que nous devons donner une image d’entreprise unique aux différentes parties du groupe, en mettant en adéquation la potentialité de la marque et les services des différentes zones de production, quel que soit leur lieu d’implantation.

Un client au Royaume-Uni ne devrait pas s’inquiéter de demander les services de Tapì Italie, de Tapì Amérique ou Amérique du Sud. Nous sommes une entreprise internationale, nous devons donc nous assurer que nos produits sont également internationaux, grâce à une stratégie de marque plus forte et cohérente.

Pour être toujours à jour sur le monde Tapì et sur toutes les nouveautés du marché.

Demandez le magazine Tapì Ink

La tendance de la prémiumisation dans l’univers des boissons

tapigroup 14 décembre 2020 0

La pandémie de COVID-19, toujours en cours, affecte non seulement la vie quotidienne et professionnelle mais également certains marchés mondiaux, y compris celui des boissons alcoolisées. La tendance des dernières années visait déjà à la prémiumisation, avec une plus grande recherche des matières premières et la création de recettes innovantes, mais avec la COVID-19 qui influence les développements de divers secteurs, cette tendance s’est encore accentuée dans l’univers des spiritueux, des liqueurs et des vins.

Une analyse de marché récente, réalisée par IWSR, a publié un rapport mondial qui examine les facteurs et les agents du changement qui façonnent l’ensemble de l’industrie des alcools. Cette recherche a identifié certaines macro-tendances clés à surveiller. Voyons-les ci-dessous.

Sophistication et Prémiumisation

La recherche de l’authenticité est rendue possible par une meilleure connaissance de la part du consommateur et par le pouvoir d’achat. Aujourd’hui, la tendance est de boire moins, mais mieux et le rapport a fait émerger les données suivantes :

  • Les spiritueux premium et super premium augmenteront leur part de marché de 13 % d’ici 2024, les consommateurs continuant de privilégier la qualité par rapport à la quantité ;
  • En termes de valeur, la Chine est le plus grand marché mondial pour les vins et spiritueux haut de gamme, suivie des ÉtatsUnis ;
  • Dans les deux pays, les marques de spiritueux premium devraient augmenter leur part de marché, en volume, d’environ un point de pourcentage entre 2019 et 2024.

Toutes ces données nous font comprendre que la prémiumisation est tout sauf une tendance à la baisse. En effet, elle sera la protagoniste de 2021 et dans un proche avenir.

Des traditions en évolution

À l’heure actuelle, la tradition va de plus en plus de pair avec l’innovation.  On a assisté, ces dernières années, à un changement générationnel dans le comportement des acheteurs. Aujourd’hui, le marché est tiré vers l’avant par les Milléniaux, une catégorie de consommateurs née à l’ère de la mondialisation, attachée à l’éthique et aux valeurs.

Le rapport IWSR a fait émerger certains facteurs qui mettent en exergue la façon dont la pandémie est en train de modifier les comportements d’achat.

L’adaptation aux restrictions et aux fermetures de bars et restaurants a contraint les consommateurs, notamment les jeunes générations, à adopter de nouvelles habitudes de consommation qui perdureront dans un proche avenir, avec des boissons à emporter dans des formats qui leur conviennent mieux.

Parmi les catégories de spiritueux qui devraient continuer à surfer sur la tendance de la prémiumisation, on trouve la tequila, qui a augmenté de 15 % par an entre 2015 et 2019, mais aussi d’autres spiritueux déjà populaires comme le gin ou le rhum, et en général tous les apéritifs, les prêts-à-boire et les vins.

Santé et consommation éthique

Enfin, la prémiumisation pourra être facilement associée à la santé, à la consommation éthique. La COVID-19 a conduit les consommateurs vers une plus grande attention au bienêtre personnel mais aussi à une prise de conscience de l’impact environnemental de chaque choix.

Le consommateur devient donc plus modéré, réduisant le volume et les occasions, mais préfère les boissons de meilleure qualité avec l’idée qu’elles sont plus saines. De plus, grâce à l’offre croissante de boissons à faible ou à zéro teneur en alcool, l’acheteur a désormais davantage de possibilités de faire attention à sa santé personnelle.

À propos de ces boissons, la bière sans alcool augmentera sa part de marché de 4,45 % d’ici 2024, précisément en raison du désir d’expérimentation des consommateurs.

À noter que le vin biologique prendra de plus en plus pied dans les territoires suivants : France, Allemagne, Royaume-Uni, Suède, Japon et États-Unis.

En conclusion

Dans l’univers des boissons alcoolisées, la prémiumisation est une tendance qui nous accompagne depuis plusieurs années et la COVID-19 n’a fait qu’accentuer les besoins de davantage de qualité qu’éprouvent les consommateurs finals.

Il est clair que les spiritueux et les vins haut de gamme méritent des emballages uniques afin de se démarquer. C’est pourquoi, chez Tapì, nous sommes constamment à la recherche de nouvelles solutions de bouchage dédiées aux professionnels de ce secteur. De la gamme Signature, composée de bouchons créés avec des matériaux de haute qualité (spécifiquement du bois et de la céramique) et personnalisés avec des finitions artisanales, à la gamme Collection, où le design, l’innovation et la technologie donnent le jour à des bouchons exclusifs capables de compléter parfaitement l’emballage de chaque produit, en passant par Revò, l’atelier créatif de Tapì dont est issu Mekano, le bouchon innovant à fermeture mécanique, jusqu’à LEI, l’esprit durable de Tapì qui comprend des produits, des technologies et les meilleures pratiques d’entreprise dans le domaine de l’écologie.

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos solutions de bouchage !

Les cinq tendances de la conception d’emballages de boissons pour 2021

tapigroup 27 novembre 2020 0

Découvrir les tendances qui guideront les choix l’année à venir

Parmi les tendances de la conception d’emballage de 2021 appliquées à l’univers des boissons on retrouve, une fois encore, le thème toujours davantage ressenti de la durabilité.

Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par l’impact négatif de l’homme sur la planète. Non sans raison, depuis des années, une véritable bataille est en cours contre les émissions excessives de carbone liées à la production de biens, le changement climatique que nous vivons et la quantité de plastique qui pollue les eaux du monde entier.

Cette guerre contre le gaspillage des ressources est menée sur plusieurs fronts. D’un côté on trouve des consommateurs qui orientent le marché par leurs choix d’achat et, de l’autre, on voit s’aligner diverses entreprises qui ont fait de l’écologie leur mission, en adoptant des systèmes de production écodurables et en proposant des solutions à faible impact environnemental.

Sur cette base, il est naturel que la durabilité demeure une tendance en plein essor.

Conception écologique

Le papier n’est pas le seul à être devenu une alternative populaire dans le monde de l’emballage. De nombreux consommateurs recherchent des emballages recyclables, biodégradables ou compostables, notamment lorsqu’ils achètent des aliments et des boissons.

Selon le Global Web Index, 61 % des Milléniaux sont susceptibles d’être prêts à payer plus pour des produits écologiques ou durables.

Étant donné que la santé de la planète sur laquelle nous vivons est importante, chez Tapì également nous avons décidé de mettre en œuvre nos actions durables de manière significative. C’est ainsi qu’a vu le jour LEI, l’acronyme qui définit de manière simple notre mission d’entreprise axée sur le fait de contribuer à la réduction de l’impact environnemental.

Le projet LEI comprend toutes les meilleures pratiques de l’entreprise et tous les projets qui visent à réduire l’impact environnemental. Il comprend également certaines familles de produits dont Abor, T-Cask et Devin : des procédés de production qui réutilisent respectivement les résidus de distillation, le bois des barriques ayant atteint la fin de leur cycle de vie et le marc pour fabriquer des bouchons écologiques dans l’âme. Mais également Duo, le bouchon réalisé avec des composants séparables afin de simplifier le recyclage pour le consommateur ; Neos, la technologie innovante qui réduit l’empreinte carbone des produits grâce à l’utilisation de biopolymères issus de sources renouvelables ; et Pure, un bouchon « sans polyuréthane » constitué de l’union de polymères issus de sources renouvelables – Neos Technology – et de microsphères en liège naturel stérilisé.

Moins de plastique et plus de papier

La bataille globale contre le plastique à usage unique prenant toujours davantage d’ampleur, le passage au papier est devenu un choix de plus en plus populaire. De nombreuses marques produisent aujourd’hui, entre autres choses, des pailles en papier durables, naturelles, viables et recyclables, et de plus en plus d’entreprises opérant de l’univers des boissons les adoptent pour compléter leurs emballages.

Mais il ne s’agit pas seulement de remplacer le plastique par du papier dans les emballages secondaires

Récemment, Bacardi a annoncé un nouveau projet qui comprendra la création de bouteilles innovantes créées à partir de papier mélangé avec le biopolymère innovant Nodax PHA, obtenu à partir de graines de plantes oléagineuses telles que le palmier, le soja et le canola.

L’entreprise, qui ambitionne de devenir totalement sans plastique d’ici 2030, est convaincue que cette expérimentation peut donner le jour à un contenant entièrement écologique en mesure de maintenir les caractéristiques organoleptiques de ses produits totalement inchangées, comme s’ils étaient conservés dans des bouteilles en verre normales.

En outre, ces dernières années, divers gouvernements ont annoncé l’interdiction de la vente de pailles en plastique à usage unique. Cette guerre procède sur plusieurs fronts, en réponse à la pollution de plus en plus importante de notre planète.

Emballages intelligents et interactifs

On parle d’emballages intelligents depuis un certain temps mais les progrès constants qui caractérisent notre époque amènent les entreprises à étudier de nouvelles solutions pour favoriser leur croissance et leur engagement auprès des consommateurs.

Selon les recherches, les emballages dotés de réalité augmentée ont connu une hausse de 120 % au cours des deux dernières années, précisément parce qu’ils sont particulièrement attrayants pour les Milléniaux grâce à la possibilité d’inclure des jeux, des concours, de la musique et des recettes. 

Mais ce n’est pas tout. En plus d’augmenter l’engagement de la marque, les emballages interactifs offrent une plus grande transparence en permettant au consommateur d’accéder, directement depuis son smartphone, à une plateforme sécurisée où trouver toutes les informations sur la filière du produit.

Chez Tapì, nous avons récemment développé i-Tap, à savoir la possibilité d’insérer la technologie NFC dans nos bouchons.

Lorsqu’on s’approchera de la bouteille avec un smartphone activé, le tag reconnaitra si le produit a été contrefait, ouvert ou s’il est toujours bouché. De cette manière, les producteurs auront la possibilité de protéger leurs produits et d’avertir les clients que le contenu de la bouteille pourrait ne pas être consommé sans danger. En outre, l’étiquette permettra aux marques d’offrir des expériences dynamiques et interactives au client, afin d’améliorer le processus d’engagement et de fidélisation.

Augmentation de l’utilisation de l’aluminium

L’utilisation de canettes en aluminium s’est considérablement développée ces dernières années grâce à des caractéristiques distinctives, telles que la légèreté et la résistance, permettant aux entreprises d’emballer et de transporter plus facilement des boissons en utilisant moins de matériel.

En effet, selon Mordor Intelligence, le marché spécifique des canettes devrait enregistrer un taux de croissance annuel de 3,2 % entre 2020 et 2025.

Mais l’aluminium n’est pas une simple prérogative des boissons en canette. Ces dernières années, sa polyvalence lui a souvent permis d’être considéré, même par les producteurs de spiritueux, pour la construction d’emballages secondaires, éventuellement destinés à des éditions limitées spécifiques, ainsi que comme matériau de pointe pour la tête de bouchons.

C’est précisément pour ses particularités prédominantes, sa classe, son prestige et sa modernité que Tapì a développé différents types de bouchons s’adaptant bien à cette tendance croissante. De Starcap à Alu-Mix, en passant par SCR Aluminium et Ghost Charm : tous des bouchons polyvalents et entièrement personnalisables, capables d’apporter une touche d’élégance et de raffinement à n’importe quel emballage.

Transparence

En raison également de la récente pandémie de COVID-19 qui affecte plus ou moins lourdement le monde entier, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la santé. Cette tendance qui était déjà présente ces dernières années domine désormais totalement le marché dans divers secteurs.

Cette attention croissante conduit à la demande d’une meilleure compréhension de l’information sur les produits, poussant les entreprises à davantage de transparence afin de favoriser la confiance entre l’acheteur et la marque.

Par exemple, il a été constaté que 80 % des consommateurs britanniques n’avaient aucune idée de l’apport calorique des boissons alcoolisées. C’est pourquoi, l’étiquetage est désormais clair dans le pays.

À la lumière de cela, en 2018, la Scotch Whisky Association (SWA) a soutenu la proposition présentée à Bruxelles pour garantir que les informations nutritionnelles soient disponibles sur tout type d’alcool d’ici 2022.

En conclusion

Une fois de plus, la durabilité qui se présente sous de nombreux aspects se retrouve au centre des tendances de l’univers de la conception d’emballage.

On parle de consommateurs de plus en plus conscients et attentifs qui souhaitent faire quelque chose de concret pour la planète. C’est pourquoi toutes les entreprises opérant dans le secteur devraient prêter attention à cette tendance lors de l’étude des emballages de leurs produits, afin d’être respectueuses de l’environnement et de transmettre des valeurs et des enseignements positifs à tous les clients potentiels.

Voulez-vous rester informé sur l’univers Tapì ?

Abonnez-vous à notre newsletter.

Les tendances de 2021 à ne pas sous-estimer dans l’univers de la bière artisanale

tapigroup 9 novembre 2020 0

Les sept tendances à surveiller l’année prochaine dans le secteur de la bière artisanale

Ces dernières années, l’univers de la bière artisanale a acquis une grande popularité. Le nombre de brasseries dans le monde est estimé à plus de 19 000 et 94 % d’entre elles sont des brasseries artisanales, les États-Unis étant en tête du marché.

Ces volumes importants ont conduit au renforcement de certaines tendances émergentes et à la création d’autres totalement nouvelles. Sur cette base, examinons ensemble les tendances qui définiront le secteur de la bière artisanale en 2021.

1. Bières acides ou Sour Beer

Ces dernières années, les bières acides se sont imposées comme un produit de niche qui ne faisait pas l’unanimité. Récemment, cependant, les ventes de ces bières acidulées et très fruitées ont explosé sur le marché grand public.

Les producteurs ont affirmé que les bières acides surpassent les autres styles en termes de croissance. Il s’agit bien entendu d’une base de pourcentage et non de volumes totaux.

La raison de cette augmentation de popularité semble être due au fait que diverses Sour Beer ont une teneur assez faible en calories et en alcool, tout en conservant une saveur riche et très aromatique.

2. Plus de respect pour les Lager

Les Lager ont toujours eu une mauvaise réputation dans l’univers de la bière artisanale car elles ne sont pas considérées comme vraiment artisanales. Mais, si d’un côté les IPA continuent de régner en maitre, leur quasi-monopole s’estompe au profit de ce style tant décrié.

Certaines microbrasseries ont su concevoir des recettes très appréciées, rassemblant ainsi de nombreux clients. C’est pourquoi, elles continueront presque certainement à avoir du succès même en 2021.

3. Les bières au CBD arrivent

Ces derniers mois, de nombreux produits à base de CBD ont été développés. Ce n’était qu’une question de temps avant même que la bière n’intègre cet univers.

Le terme CBD fait référence à la partie non psychotrope de la marijuana. Légal dans de nombreux pays, il permet simplement de soulager l’anxiété et de favoriser la relaxation, sans procurer d’effet « planant ».

Diverses brasseries artisanales prévoient de lancer des bières au CBD en édition limitée et, si ces dernières s’avèrent vraiment populaires, la production se poursuivra au cours des prochaines années.

4. Les bières rosées gagnent également du terrain

Cette année déjà, les bières rosées sont très appréciées mais, en 2021, elles feront partie d’une tendance encore plus grande et largement acceptée par les connaisseurs.

Ce type de bières, inspiré du vin rosé, séduit particulièrement le public féminin qui, attiré par la couleur, aborde l’univers de la bière artisanale.

5. Un vrai défi pour les macrobrasseries

Différentes recherches ont montré qu’en augmentant considérablement leur part de marché les brasseries artisanales pourraient donner du fil à retordre aux macrobrasseries.

Cette hypothèse est basée sur le fait que les clients les plus jeunes sont le moteur de la popularité des bières artisanales dans le monde et que cette génération est celle qui oriente les choix du marché qui s’en tiendra probablement à leurs préférences et habitudes d’achat. Dans le même temps, les générations plus âgées qui consommaient des marques industrielles plus connues font moins d’achats en vieillissant.

6. Plus de bières avec du houblon frais

Saviez-vous que les champs de houblon ont augmenté de 80 % rien qu’aux États-Unis ?

Cette statistique indique que les brasseries ont un meilleur accès direct au houblon, pouvant ainsi produire plus de bières avec du houblon frais. Ce n’est pas un hasard si la production de ces types de bières a considérablement augmenté au cours des dernières années.

7. Une plus grande inclusion

Le secteur n’a pas nécessairement besoin d’un renouvellement mais les brasseries artisanales sont lentement en train de le modifier. L’univers des bières artisanales deviendra de plus en plus inclusif et diversifié, et connaitra un plus grand essor dans la décennie à venir.

Notre proposition

Nous proposons notre bouchon mécanique Mekano pour l’univers de la bière artisanale, un secteur qui nous fascine énormément. Ce bouchon au design innovant, totalement personnalisable, se démarque par une sécurité d’étanchéité maximale et une haute barrière aux gaz. Sans oublier son aspect durable : Mekano est en effet réutilisable.

Découvrez Mekano

Restez informé des dernières nouveautés.

Abonnez-vous à la newsletter Tapì